Être des témoins de Jésus-Christ – la vie consacrée

A quoi sert la vie consacrée? N'est-elle pas démodée? Quel est le rôle du diacre? Pourquoi y a-t-il des prêtres? Et des évêques? Saint Jean-Paul II répond.

« La vie consacrée constitue en vérité une mémoire vivante du mode d’existence et d’action de Jésus comme Verbe incarné par rapport à son Père et à ses frères. Elle est tradition vivante de la vie et du message du Sauveur. » (Exhortation apostolique Vita Consecrata, 25.03.1996)

« (…) la vie consacrée est un témoignage éloquent pour le monde d’aujourd’hui, rappelant que le véritable bonheur vient du Christ et que la liberté de la personne humaine ne peut être séparée de la vérité ni de Dieu. » (Discours, 22.04.1999)

« L’une des plus grandes contributions qu’une personne consacrée puisse apporter aux hommes d’aujourd’hui est de leur révéler, par sa vie plus que par ses paroles, la possibilité d’un véritable dévouement et d’une complète ouverture aux autres en partageant leurs joies et leurs peines. Les personnes consacrées sont des êtres humains en qui habite le désir d’aimer, mais qui offrent ce désir et toutes ses expressions à Dieu pour les mettre librement au service de son peuple. » (Discours, 06.09.1990)

« La vie contemplative ne suppose pas qu’on se coupe radicalement du monde, de l’apostolat. » (Discours, 30.01.1979)

« La vocation contemplative n’a jamais été plus précieuse et importante qu’elle ne l’est dans notre monde moderne et sans paix. » (Discours, 01.10.1979)

« (…) les diacres permanents (…) authentiques dons de Dieu pour annoncer l’Évangile, instruire la communauté et promouvoir le service de la charité dans la Famille de Dieu. » (Exhortation apostolique Pastores Gregis, 16.10.2003)

« Le prêtre est l’homme de l’Eucharistie (…) médiateur entre Dieu et les hommes. » (Discours, 27.10.1995)

« Le prêtre est ontologiquement participant du sacerdoce du Christ, vraiment consacré, “homme du sacré”, député, comme le Christ, au culte qui monte vers le Père, et à la mission évangélisatrice par laquelle il répand et distribue à ses frères ce qui est sacré : la vérité, la grâce de Dieu. Voilà la véritable identité sacerdotale, voilà l’exigence essentielle du ministère sacerdotal, également dans le monde d’aujourd’hui. » (Audience générale, 31.03.1993)

« (…) si la conscience du prêtre est pénétrée de l’immense mystère du Christ, si elle en est totalement possédée, alors toutes ses activités, même les plus absorbantes (vie active) s’enracineront et s’alimenteront dans la contemplation des mystères de Dieu (vie contemplative) dont il est “intendant”. (…) Le prêtre conquis par le mystère du Christ, est appelé à conquérir les autres à ce mystère (…). » (Discours, 02.03.1979)

« (…) “les évêques qui ont reçu la charge de diriger l’Eglise de Dieu doivent prêcher avec leurs prêtres le message du Christ de telle sorte que toutes les activités terrestres des fidèles puissent être baignées de la lumière de l’Evangile” (Gaudium et Spes, 43). (…) Par la parole et l’exemple, par la prière, l’Evêque doit inciter chaque membre de la famille chrétienne à accomplir sa part, de sorte que la lumière du Christ baigne chacun dans tout aspect vital de la vie moderne. » (Discours, 13.11.1978)

« Quelle grande mission est pour l’évêque celle de garder le dépôt de la doctrine chrétienne, de manière que chaque génération nouvelle puisse recevoir la plénitude de la foi apostolique ! » (Discours, 13.11.1978)


Références :
https://w2.vatican.va/content/john-paul-ii/fr.html pour citations de discours, homélies, audiences générales, messages, lettres, encycliques

Partager ce post

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email

Sanctifier toutes les activités par ses talents et sa créativité.