L’information et la communication – une responsabilité majeure

Les médias sont-ils une bonne ou une mauvaise chose ? Sont-ils trop modernes pour Dieu ? Comment les utiliser de façon chrétienne ? Saint Jean-Paul II répond.

« Depuis longtemps, l’Eglise est certaine que les “médias” (presse, radio, télévision et cinéma) doivent être considérés comme des “dons de Dieu” (…). La liste des “dons” comprenant les moyens de communication sociale a continué à s’allonger depuis la publication de l’Instruction pastorale. Des éléments tels que les satellites, ordinateurs, magnétoscopes et des techniques toujours plus sophistiquées pour la transmission de l’information sont maintenant à la disposition de toute la famille humaine. L’objectif de ces nouveaux dons est le même que celui des moyens de communication sociale plus traditionnels : nous rendre toujours plus proches dans la fraternité et la compréhension mutuelle, et nous aider à aller de l’avant dans la réalisation de notre destinée humaine comme des fils et des filles bien-aimés de Dieu. » (Message pour la Journée Mondiale des Communications Sociales, 1991)

« Selon le point de vue chrétien, les moyens de diffusion de l’information sont des instruments merveilleux mis à la disposition de l’homme, sous la providence de Dieu, pour établir des relations plus étroites et plus éclairées entre les personnes, dans toute la famille humaine. En effet, au fur et à mesure qu’ils se développent, les média peuvent créer un nouveau langage qui permette aux personnes de se connaître et de se comprendre plus facilement et par conséquent de travailler ensemble, de bon gré, en vue du bien commun (…). Cependant, s’ils peuvent être des moyens efficaces d’amitié et de véritable progrès humain, les média sont également une voie et une expression de la vérité, de la justice et de la paix, de la bonne volonté et de la charité agissante, de l’aide mutuelle, de l’amour et de la communion (…) Chaque membre de la famille humaine, du plus humble consommateur au plus puissant producteur de programmes médiatiques, détient une responsabilité individuelle dans ce sens. » (Message pour la Journée Mondiale des Communications Sociales, 1991)

« Il ne faut jamais oublier que la communication à travers les médias n’est pas un simple exercice utilitaire visant uniquement à motiver, persuader ou vendre, ni encore moins un véhicule d’idéologie. (…) La communication a pour tâche de rassembler les personnes et d’enrichir leur vie, et non pas de les isoler et de les exploiter. Correctement utilisés, les moyens de communication peuvent contribuer à créer et à soutenir une communauté humaine fondée sur la justice et la charité ; et c’est à cette condition qu’ils représenteront des signes d’espérance. » (Message pour la Journée Mondiale des Communications Sociales, 1998)

« L’opinion publique se forme par le fait qu’un grand nombre de personnes fait sien, le retenant vrai et juste, ce que quelques-uns ou quelques groupes qui jouissent d’une particulière autorité culturelle, scientifique ou morale pensent et disent. Ceci démontre la grave responsabilité de ceux qui, par leur culture et leur prestige, forment l’opinion publique ou influencent de quelque manière sa formation. Les personnes, pourtant, ont le droit de penser et sentir conformément à ce qui est vrai et juste, parce que de la manière de penser et de sentir dépend l’agir moral. Sera juste le mode de pensée conforme à la vérité. (…). En tout ceci apparaît l’importance de la formation d’une opinion publique moralement saine sur les problèmes qui touchent de plus près le bien de l’humanité de notre temps. Parmi ces biens, se trouvent les valeurs de la vie, de la famille, de la paix, de la justice et de la solidarité entre les peuples. » (Message pour la Journée Mondiale des Communications Sociales, 1985)


Références :
https://w2.vatican.va/content/john-paul-ii/fr.html pour citations de discours, homélies, audiences générales, messages, lettres, encycliques

Partager ce post

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email

Sanctifier toutes les activités par ses talents et sa créativité.