Être des témoins de Jésus-Christ – l’évangélisation

Pourquoi parler de Jésus ? N’est-ce pas intrusif de parler de Lui aux non chrétiens ? La foi n’est-elle pas quelque chose de privé ? Saint Jean-Paul II répond.

« Tous les besoins de l’humanité ne sont pas d’ordre matériel. Cela, les adorateurs de Dieu sont les premiers à le reconnaître. Dans notre monde d’aujourd’hui, il y a beaucoup de souffrance morale. Beaucoup de personnes se sentent désorientées, désespérées, isolées et abandonnées. Beaucoup ont perdu le sens d’un Dieu qui leur est attentif, un Dieu Clément et Miséricordieux. Nous, pour qui ce Dieu est une réalité, la réalité la plus profonde de notre vie, nous devons témoigner sans nous lasser que Dieu est présent au centre de la vie humaine. Nous ne croyons pas en un Dieu courroucé qui crée la terreur dans le cœur des hommes, ni en un Dieu absent des affaires de ce monde. Nous croyons en un Dieu qui est bon, un Dieu présent, qui désire nous guider sur le chemin qui nous convient le mieux. » (Discours, 22.02.1992) 

« La nouveauté dont on fait l’expérience à la suite du Christ doit être communiquée aux autres hommes dans la réalité concrète de leurs difficultés, de leurs luttes, de leurs problèmes et de leurs défis, afin que tout cela soit éclairé et rendu plus humain par la lumière de la foi. Celle-ci, en effet, n’aide pas seulement à trouver des solutions : elle permet aussi de supporter humainement les situations de souffrance, afin qu’en elles l’homme ne se perde pas et qu’il n’oublie pas sa dignité et sa vocation. » (Encyclique Centesimus Annus, 01.05.1991)

« Dans le respect de toutes les convictions religieuses et de toutes les sensibilités, avant tout, nous devons affirmer avec simplicité notre foi dans le Christ, seul Sauveur de l’homme, foi que nous avons reçue comme un don d’en haut, sans mérite de notre part. Nous disons avec Paul : “Je ne rougis pas de l’Evangile: il est une force de Dieu pour le salut de tout homme qui croit” (Rm 1, 16). » (Encyclique Redemptoris Missio, 07.12.1990)

« Un chrétien conscient de sa participation à la mission du Christ, qui contient la plénitude de ce que Dieu a voulu révéler de Soi à l’humanité, ne cessera de désirer que cette plénitude devienne la part de tout homme. Il ne cessera d’y travailler, tout en gardant un respect total pour les convictions de ceux qui croient autrement. Mais, souvent, il ne cessera de prier pour ce qui, il le sait très bien, ne sera pas le fruit des seules pensées religieuses de l’homme, si nobles soient-elles, mais un don de Dieu seul. » (LIV NA)

« (…) le témoignage le plus important est celui de la vie quotidienne, centrée sur le double commandement de l’amour de Dieu et de l’amour du prochain. (…) témoigner devant tous de la grandeur et de la beauté de la vie humaine, appelée à servir la gloire de son Créateur et à la partager un jour dans la joie du monde à venir. » (Discours, 30.08.2003)

« (…) tous sont appelés à vivre la vie du Christ dans le cadre de leurs activités quotidiennes, à manifester les fruits magnifiques de l’Esprit (cf. Ga 5, 22-23) et à être les témoins de l’amour et de la miséricorde de Dieu dans le monde. » (Exhortation apostolique Ecclesia in Oceania, 22.11.2001)

« Pour être témoin du Christ, pour lui rendre témoignage, il faut d’abord le suivre. Il faut apprendre à le connaître, il faut se mettre, pour ainsi dire, à son école, pénétrer tout mystère. C’est une tâche fondamentale et centrale. Si nous ne le faisons pas, si nous ne sommes pas prêts à le faire constamment et honnêtement, notre témoignage risque de devenir superficiel et extérieur. Il risque de ne plus être un témoignage. Si au contraire nous restons attentifs à cela, le Christ lui-même nous enseignera, par son Esprit, ce que nous avons à faire, comment nous comporter, en quoi et comment nous engager, comment conduire le dialogue avec le monde contemporain » (Discours, 01.06.1980)


Références :
https://w2.vatican.va/content/john-paul-ii/fr.html pour citations de discours, homélies, audiences générales, messages, lettres, encycliques
LIV NA : « N’ayez pas peur ! » André Frossard dialogue avec Jean-Paul II, Editions Robert Laffont, 2005 (original en 1983, en italien)

Partager ce post

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email

Sanctifier toutes les activités par ses talents et sa créativité.