La diplomatie – une question de sagesse

Quel est le rôle de la diplomatie ? Pourquoi l’Eglise participe-t-elle aux activités diplomatiques ? Saint Jean-Paul II répond.

« La voie diplomatique est une voie de sagesse en ce sens qu’elle mise sur la faculté des hommes de bonne volonté à s’écouter, à se comprendre, à trouver des solutions négociées, à progresser ensemble, au lieu d’en venir à des affrontements. (…) C’est en nous mettant constamment devant cette tâche mondiale de paix dans la justice et le développement que nous trouverons les mots et les gestes qui, de proche en proche, construiront un monde digne des humains, celui que Dieu veut pour les hommes et dont il leur confie la responsabilité, en éclairant leur conscience. » (Discours, 30.06.1980)

« (…) le Siège Apostolique a conscience de pouvoir apporter, par les canaux de la diplomatie, des points de vue spécifiques et souvent un soutien moral précieux à la cause toujours sacrée de la défense et de la promotion de toute personne, de tout peuple, comme à la paix entre les nations. » (Discours, 16.12.1988)

« En contribuant à abattre les barrières de méfiance et de suspicion, en approfondissant la connaissance mutuelle, et en promouvant le principe du respect pour la dignité de chaque personne, indépendamment de son origine ethnique, sociale ou religieuse, la diplomatie sert la cause de la fraternité et de la paix. Cette cause n’est pas facile à servir. Elle est toujours exposée au danger, comme en ont témoigné, récemment également, les tensions et les conflits dans diverses parties du monde. Nous ne devons jamais abandonner les efforts en vue de semer les semences de justice et de solidarité, qui sont indispensables pour édifier des relations constructives entre les pays, et au sein de chaque nation. (…) l’Eglise est fidèle à sa vision biblique de l’homme, créé à l’image et à la ressemblance de Dieu (cf. Gn 1, 28), et par conséquent doté d’une dignité inaliénable, dont la promotion devrait faire l’objet des efforts de la société. L’Eglise souhaite être le partenaire de toutes les personnes de bonne volonté, en particulier les autorités publiques, dans la défense des valeurs qui constituent et promeuvent cette dignité unique. » (Discours, 17.05.2002)

« (…) la mission de l’Église est essentiellement religieuse, mais son recours à la diplomatie répond au besoin pressant, sur le plan international, d’affirmer et de renforcer l’unité de la famille humaine. (…)  “l’Église est dans le Christ comme le sacrement, c’est-à-dire à la fois le signe et le moyen de l’union intime avec Dieu et de l’unité de tout le genre humain” (Lumen Gentium, 1) » (Discours, 04.01.1988)

« (…) le diplomate et le militaire ont des fonctions différentes, mais ils ont un même objectif : créer une société plus humaine, plus juste et donc plus pacifique. (…) Le tout se résume pour le chrétien dans le commandement de l’amour du prochain. » (Discours, 02.06.1995)


Références :
https://w2.vatican.va/content/john-paul-ii/fr.html pour citations de discours, homélies, audiences générales, messages, lettres, encycliques

Partager ce post

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email

Sanctifier toutes les activités par ses talents et sa créativité.