Lecture et méditation de la Bible – un moyen de ressourcement

Pourquoi lire la Bible plutôt qu’un autre livre ? Qu’a-t-elle de plus que les autres ? Comment méditer la Bible ? Saint Jean-Paul II répond.

« La lecture méditée et priante de la Parole de Dieu (lectio divina), en écoutant avec humilité et amour celui qui parle, est un élément essentiel de la formation spirituelle. C’est en effet dans la lumière et la force de la Parole de Dieu que chacun peut découvrir, comprendre, aimer et suivre sa vocation, et accomplir sa mission ; de telle sorte que toute l’existence trouve sa signification plénière (…). Tout cela, à condition que la Parole de Dieu soit entendue et accueillie selon sa vraie nature, car elle fait rencontrer Dieu lui-même, Dieu qui parle à l’homme ; elle fait rencontrer le Christ, le Verbe de Dieu, la Vérité, qui est également le Chemin et la Vie (cf. Jn 14, 6). » (Exhortation apostolique Pastores Dabo Vobis, 25.03.1992)

« Lumière et énergie pourront nous venir d’une contemplation humble et passionnée de la parole de Dieu, telle qu’on l’apprend par l’exercice assidu de la Lectio divina, dans la prière et au sein de la communauté chrétienne. » (Discours, 03.10.1991)

« (…) l’Église garde aussi la foi reçue du Christ : à l’exemple de Marie, qui gardait et méditait en son cœur (Lc 2, 19. 51) tout ce qui concernait son divin Fils, elle s’efforce de garder la Parole de Dieu, d’en approfondir les richesses avec discernement et prudence pour en donner en tout temps un fidèle témoignage à tous les hommes. » (Encyclique Redemptoris Mater, 25.03.1987)

« La méditation de la Parole de Dieu, la Lectio Divina et l’oraison conduisent à vivre en intimité avec le Seigneur (…). » (Discours, 18.01.1997)

« (…) multipliez les occasions d’écoute et d’étude de la Parole du Seigneur, surtout par le moyen de la lectio divina : vous y découvrirez les secrets du Cœur de Dieu et en tirerez du fruit pour le discernement des différentes situations et la transformation de la réalité. Guidés par l’Ecriture Sainte, vous pourrez reconnaître dans chacune de vos journées la présence du Seigneur, et alors même le “désert” pourra devenir un “jardin”, dans lequel il est possible à la créature de parler simplement avec son Créateur : “Quand je lis la divine Ecriture, Dieu retourne se promener dans le Paradis terrestre” (Saint Ambroise, Epître 49,3). » (Message pour le Journée Mondiale de la Jeunesse, 1996)


Références :
https://w2.vatican.va/content/john-paul-ii/fr.html pour citations de discours, homélies, audiences générales, messages, lettres, encycliques

Partager ce post

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email

Sanctifier toutes les activités par ses talents et sa créativité.