L’Esprit Saint – le guide infaillible

Qui est l’Esprit Saint ? Nous aide-t-il dans la vie de tous les jours ? Est-ce que l’Esprit Saint peut rendre le monde meilleur ? Saint Jean-Paul II répond.

« La manière la plus simple et la plus commune dont l’Esprit Saint, le souffle de la vie divine, s’exprime et entre dans l’expérience, c’est la prière. Il est beau et salutaire de penser que, partout où l’on prie dans le monde, l’Esprit Saint, souffle vital de la prière, est présent. Il est beau et salutaire de reconnaître que, si la prière est répandue dans tout l’univers, hier, aujourd’hui et demain, la présence et l’action de l’Esprit Saint sont tout autant répandus, car l’Esprit “inspire” la prière au cœur de l’homme, dans la diversité illimitée des situations et des conditions favorables ou contraires à la vie spirituelle et religieuse. Maintes fois, sous l’action de l’Esprit Saint, la prière monte du cœur de l’homme malgré les interdictions et les persécutions, et même malgré les proclamations officielles affirmant le caractère areligieux ou franchement athée de la vie publique. La prière demeure toujours la voix de tous ceux qui apparemment n’ont pas de voix, et dans cette voix résonne toujours la “violente clameur” attribuée au Christ par la Lettre aux Hébreux. La prière est aussi la révélation de cet abîme qu’est le cœur de l’homme, une profondeur qui vient de Dieu et que Dieu seul peut combler, précisément par l’Esprit Saint. » (Encyclique Dominum et Vivificantem, 18.05.1986)

« L’Esprit Saint introduit l’homme dans la communion profonde du Père et du Fils. Grâce à l’Esprit, notre être est orienté vers le Père, et nous bénéficions d’une véritable filiation, qui nous permet d’invoquer Dieu Père avec l’expression familière de Jésus : Abba (Rm 8, 15). » (Audience générale, 16.12.1998)

« L’Esprit Saint dirige l’histoire de l’humanité vers son terme ultime. Dans le monde créé par Dieu, que l’homme est invité à prendre en mains, chacun est appelé à accepter le don de la filiation divine en Jésus-Christ et à exercer sa liberté. L’homme, en effet, “a reçu la mission de soumettre la terre et tout ce qu’elle contient […] en sorte que, tout étant soumis à l’homme, le nom même de Dieu soit glorifié par toute la terre” (Gaudium et spes, n. 34). Pour cela, il doit vivre en accord avec Dieu et vaincre le désordre introduit dans sa vie et dans le monde par le péché, ce qu’il fait grâce à l’Esprit Saint. (…) Par le don de l’Esprit Saint, le Christ sanctifie, transforme le cœur de l’homme et ses relations; ainsi, l’homme acquiert sa vraie liberté de fils dans le Fils et la création devient une «demeure de paix» et un espace de fraternité. L’Esprit Saint est donc la véritable espérance du monde. » (Audience générale, 19.08.1998)


Références :
https://w2.vatican.va/content/john-paul-ii/fr.html pour citations de discours, homélies, audiences générales, messages, lettres, encycliques

Partager ce post

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email

Sanctifier toutes les activités par ses talents et sa créativité.