Dieu le Père – le meilleur papa qui puisse exister

Pourquoi appelle-t-on Dieu ″Père″ ? Qui sont Ses enfants ? Comment se comporte-t-il avec Ses enfants ? Saint Jean-Paul II répond.

« La créature rationnelle porte inscrite en elle une relation intime avec le Créateur, un lien profond constitué tout d’abord par le don de la vie. (…) Le Père entre en scène en tant que source de ce don aux débuts mêmes de la création lorsqu’il proclame avec solennité : “Faisons l’homme à notre image, comme notre ressemblance… Dieu créa l’homme à son image, à l’image de Dieu il le créa, homme et femme il les créa” (Gn 1, 26-27). » (Audience générale, 07.06.2000)

« Dieu est notre Père ! Il prend soin de nous, car nous sommes l’œuvre de ses mains. Il est toujours prêt à pardonner les pécheurs repentis, et à accueillir avec tendresse ceux qui ont confiance en son infinie miséricorde (cf. Is 64, 4). » (Homélie, 01.12.2002)

« Du cœur transpercé du Rédempteur jaillit la source infinie de l’amour miséricordieux. Dieu est “riche de miséricorde” : (…) le Père céleste est toujours “proche de l’homme, surtout quand il souffre, quand il est menacé dans le fondement même de son existence et de sa dignité” (Dives in Misericordia). » (Discours, 11.08.2001)

« Dieu nous a aimés avec une infinie miséricorde sans se laisser arrêter par les conditions de grave rupture dans lesquelles le péché avait placé la personne humaine. Il s’est penché avec bienveillance sur nos infirmités, en en faisant l’occasion d’une nouvelle et plus merveilleuse effusion de son amour. L’Église ne cesse d’annoncer ce mystère d’infinie bonté, exaltant le libre choix de Dieu et son désir de ne pas condamner mais de réintégrer l’homme dans la communion avec Lui. » (Message pour le Carême 2002)

« Le Père miséricordieux qui embrasse le fils perdu est l’icône définitive de Dieu révélé par le Christ. Il est tout d’abord et surtout un Père. Il est le Dieu Père qui étend ses bras bénissants et miséricordieux, attendant toujours, ne forçant jamais aucun de ses fils. Ses mains soutiennent, serrent, donnent de la vigueur et dans le même temps réconfortent, consolent, caressent. Ce sont des mains de père et de mère dans le même temps. » (Audience générale, 08.09.1999)


Références :
https://w2.vatican.va/content/john-paul-ii/fr.html pour citations de discours, homélies, audiences générales, messages, lettres, encycliques

Partager ce post

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email

Sanctifier toutes les activités par ses talents et sa créativité.