Les enfants et les jeunes – un rappel du paradis perdu

Qu’est-ce que les enfants et les jeunes ont de particulier aux yeux de Dieu ? Que peuvent-ils apprendre aux plus âgés ? Saint Jean-Paul II répond

« L’enfant est toujours une révélation nouvelle de la vie, qui est donnée à l’homme par le Créateur. C’est une nouvelle confirmation de l’image et de la ressemblance de Dieu, imprimées dès le début dans l’homme. L’enfant est aussi une grande et continuelle vérification de notre fidélité à nous-mêmes. De notre fidélité à l’humanité. Il est une vérification du respect pour le mystère de la vie, dans lequel, dès le premier moment de la conception, le Créateur imprime son image et sa ressemblance. » (Message Urbi et Orbi, Noël 1979)

« Le Christ a accordé une importance énorme à l’enfant. Il en fait presque le porte-parole de la cause qu’il proclamait et pour laquelle il a donné sa vie. Il en fait le représentant le plus simple de cette cause comme son prophète. La valeur de l’enfant dans toute société réside dans le fait qu’il témoigne de l’innocence rêvée par le Créateur et Père des cieux pour chaque homme. Perdue par le péché, cette innocence doit être reconquise par chacun d’entre nous avec effort. Et dans cette peine que nous prenons, dans cet effort de notre intelligence de notre volonté et de notre cœur, l’image de l’enfant est pour l’homme une inspiration et une source d’espérance. Dieu qui, comme Père nous appelle tous dans sa maison, nous aidera à reconquérir une innocence d’enfant. » (Angélus, 22.07.1979)

« Dans les jeunes (…) l’Eglise lit la voie à suivre vers l’avenir qui l’attend, et elle trouve là l’image et le rappel de cette jeunesse joyeuse dont l’esprit du Christ l’enrichit sans cesse. C’est dans ce sens que le Concile a défini les jeunes “l’espérance de l’Eglise”(Concile Vatican II, Gravissimum Educationis). » (Exhortation apostolique Christifideles laici, 30.12.1988)

« Normalement, les jeunes regardent vers l’avenir, ils aspirent à un monde plus juste et plus humain. Dieu a fait les jeunes ainsi, précisément pour qu’ils contribuent à transformer le monde selon son plan de vie. » (Discours, 19.08.1985)

« En se référant à l’Evangile, on peut dire que la jeunesse est le temps du discernement des talents. Elle est également le temps où l’on commence à parcourir les multiples itinéraires au long desquels se sont développés et continuent à se développer toute l’activité de l’homme, son travail et sa créativité. » (Lettre apostolique Dilecti Amici, 31.03.1985)

« (…) la jeunesse est un don merveilleux de Dieu. C’est un temps d’énergies particulières, d’occasions et de responsabilités spéciales. Le Christ et l’Eglise ont besoin de vos capacités particulières. Utilisez à bon escient les dons que le Seigneur vous a donnés ! » (Discours, 26.01.1999)


Références :
https://w2.vatican.va/content/john-paul-ii/fr.html pour citations de discours, homélies, audiences générales, messages, lettres, encycliques

Partager ce post

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email

Sanctifier toutes les activités par ses talents et sa créativité.