excursionniste contemplatif

Monseigneur Wojtyla l’excursionniste contemplatif

Monseigneur Wojtyla aime les jeunes et veut leur bien. Il les rejoint en excursion. Pour lui, les séjours dans la nature sont des occasions de rencontrer Dieu.

Monseigneur Wojtyla a une très grande affinité avec les jeunes et souhaite en prendre soin. Il sait que le futur de la Pologne dépend en grande partie d’eux et de l’enseignement qu’ils reçoivent, pour ne pas se laisser tromper par les fausses promesses des idéologies totalitaires athées. Il trouve donc tous les moyens pour les aider à se former et à être libres de prendre leurs orientations sociales et politiques sans être conditionnés. Depuis son temps de vicariat à Cracovie à la paroisse Saint Florian, il fait de nombreuses activités avec des jeunes, qui sont devenus ses amis.

« Les communistes avaient supprimé toutes les associations catholiques pour la jeunesse. Il fallait donc trouver la façon de remédier à ce manque. Et c’est là qu’entra en scène l’abbé Franciszek Blachnicki (…). Il fut l’initiateur de ce que l’on a appelé “Mouvement des oasis”. J’ai été beaucoup lié à ce mouvement et j’ai essayé de l’aider de toutes manières. J’ai défendu les “oasis” contre les autorités communistes, je les ai soutenues matériellement et, évidemment, je prenais part à leurs rencontres. Lorsque les vacances arrivaient, je rejoignais souvent les “oasis”, c’est-à-dire les camps d’été organisés pour les jeunes appartenant au mouvement. J’y prêchais, je parlais avec les jeunes, je m’unissais à leurs chants autour du feu, je participais à leurs excursions en montagne. Souvent je célébrais la messe pour eux en plein air. Tout cela formait un programme pastoral plutôt intensif. » (LIV LV)

Les camps pouvaient être installés en montagne, et Monseigneur Wojtyla était entraîné à faire des randonnées, depuis son enfance. « (…) être des montagnards n’est pas seulement une saine discipline corporelle, vigoureuse et exigeante (…) encore plus c’est, (…) dans une optique de foi, un moyen privilégié de découvrir Dieu dans les merveilles de sa création et d’éveiller le désir de le rencontrer, depuis les cimes qui se rapprochent du ciel. » (Discours, 07.10.1985)

Ainsi, entre les enseignements que Monseigneur Wojtyla donne aux jeunes, les Messes qu’il célèbre pour eux et sa façon de leur transmettre la contemplation de la nature comme moyen de rencontrer Dieu, il permet aux jeunes d’avoir d’autres horizons que les idées du régime totalitaire.


Références :
Jean Paul II – Témoin d’espérance, George Weigel, Editions Jean-Claude Lattès, 2005
LIV LV : Levez-vous ! Allons ! Editions Plon/Mame, 2004
https://w2.vatican.va/content/john-paul-ii/fr.html

Partager ce post

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email

Sanctifier toutes les activités par ses talents et sa créativité.