Acteur de théâtre

Passionné de théâtre

Depuis sa plus tendre enfance, Karol aime la poésie et le théâtre. Cette passion est tellement grande qu’il pense devenir acteur.

Déjà tout petit, Karol écoutait avec enthousiasme les poèmes et les œuvres dramatiques des auteurs polonais que son papa lui lisait. Il les apprenait par cœur et les déclamait avec joie. La poésie et le théâtre continuent à le fasciner avec les années, et à 8 ans il est déjà souffleur pour une compagnie amateur.

En 1930, il entre au lycée. Son intérêt pour le théâtre s’affirme. Il met en scène et joue de très nombreuses pièces avec ses camarades, en partie sous la direction de Mieczyslaw Kotlarczyk, enseignant de polonais de 22 ans, à peine plus jeune que son frère Edmund. Il est aussi bon dans les rôles tragiques que dans ceux comiques, ses préférés étant les comiques. Son sens de l’humour est très développé. Dans son cœur, il rêve de devenir acteur, ce qui en surprend plus d’un.

« L’archevêque métropolitain de Cracovie, le Prince Adam Stefan Sapieha, vint en visite dans la paroisse de Wadowice alors que j’étais élève au lycée. Mon professeur de religion, le Père Edward Zacher, me confia la charge de lui souhaiter la bienvenue. J’eus ainsi pour la première fois l’occasion de me trouver devant cet homme très vénéré de tous. Je sais que, après mon discours, l’archevêque demanda au professeur de religion dans quelle faculté je choisirais d’aller à la fin des études secondaires. Le Père Zacher répondit : “Il étudiera la philologie polonaise.” Le prélat aurait répondu : “Dommage que ce ne soit pas la théologie”. En cette période de ma vie, la vocation sacerdotale n’était pas encore mûre. (…) A ce moment-là, j’étais surtout passionné par la littérature, en particulier par la littérature dramatique, et par le théâtre. Mieczyslaw Kotlarczyk, professeur de polonais, plus âgé que moi, m’avait initié au théâtre. C’était un vrai pionnier du théâtre amateur et il entretenait de grandes ambitions pour la constitution d’un répertoire de qualité. » (LIV MV)

En 1938, Karol reçoit le sacrement de la confirmation et passe son baccalauréat. Il va enfin pouvoir approfondir sa passion pour la langue polonaise et le théâtre. D’ailleurs, dès le début de ses études à l’université Jagellon, à Cracovie, il s’inscrit à la troupe “Studio 39”, groupe de théâtre semi-professionnel et école de théâtre informelle. Avec eux, il répète et joue des pièces.


Références :
L’enfance de Jean-Paul II, Alain Vircondelet, Editions Artège, 2015
Tutte le opere letterarie, Karol Wojtyla, Editrice Bompiani, 2001 (partie introductive)
LIV MV : Ma vocation – don et mystère, Editions Parole et Silence, 2013 (original en 1996, en italien)
www.santiebeati.it

Partager ce post

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email

Sanctifier toutes les activités par ses talents et sa créativité.