Les personnes souffrant au niveau socio-économique – un défi

Est-ce que les situations qui humilient ou qui marginalisent changent la valeur de la personne qui les subit ? Saint Jean-Paul II répond.

« Devant la multiplication des atteintes à la dignité et à l’intégrité des personnes, devant l’augmentation du nombre des exclus, il faut trouver de nouveaux modes de vie personnels et collectifs qui permettent de surmonter les crises (…). Chaque être humain, aussi démuni soit-il, est créé à l’image et à la ressemblance de Dieu, et rien ne peut lui faire perdre cette dignité. Quelle que soit son origine, quel que soit le poids de son épreuve, refuser de le voir, c’est se condamner à ne rien comprendre à la vie. » (Homélie, 21.09.1996)

« Naturellement, de même que j’exhorte les catholiques à se distinguer par un esprit de solidarité à l’égard des nouveaux venus parmi eux, j’invite également les immigrés à reconnaître leur devoir d’honorer les pays qui les reçoivent et de respecter les lois, la culture et les traditions des peuples qui les ont accueillis. Voilà comment l’harmonie sociale prévaudra. » (Message pour la Journée Mondiale des Migrants, 2003)

« (…) des phénomènes comme le chômage, l’exploitation des mineurs, l’insuffisance des salaires perdurent, et parfois s’aggravent dans certaines parties de la terre. Il faut reconnaître que l’organisation du travail ne respecte pas toujours la dignité de la personne humaine, et que l’on ne tient pas compte comme il se doit de la destination universelle des ressources. (…) La globalisation est aujourd’hui un phénomène désormais présent dans chaque milieu de vie des hommes, mais c’est un phénomène qu’il faut gouverner avec sagesse. Il faut globaliser la solidarité. (…) L’homme vaut davantage pour ce qu’il est que pour ce qu’il a. »  (Discours, 01.05.2000)

« Les nouvelles pauvretés et les nouvelles interrogations qui angoissent beaucoup de cœurs attendent des réponses concrètes et appropriées. Ceux qui sont seuls, ceux qui se trouvent en marge de la société, ceux qui ont faim, ceux qui sont victimes de la violence, ceux qui n’ont pas d’espérance, doivent pouvoir sentir, dans la sollicitude de l’Eglise, la tendresse du Père des cieux qui, depuis les origines du monde, a pensé à chaque homme pour le combler de sa bénédiction. » (Angelus, 28.02.1999) 

« (…) le temps appartient à Dieu. Même le temps de la détention n’échappe pas à cette seigneurie de Dieu. (…) celui qui est en détention ne doit pas vivre comme si son temps de prison lui était irrémédiablement soustrait : même le temps passé en prison est un temps de Dieu et doit être vécu comme tel ; c’est un temps qu’il faut offrir à Dieu comme une occasion de vérité, d’humilité, d’expiation et aussi de foi. (…) chacun est appelé à régler le temps de son cœur, unique et irremplaçable, sur le temps du cœur miséricordieux de Dieu, toujours prêt à accompagner chacun, à son rythme, vers le salut. Même si les conditions de la vie carcérale risquent parfois de dépersonnaliser l’individu, le privant de nombreuses possibilités de s’exprimer lui-même publiquement, il doit se rappeler qu’il n’en est pas ainsi devant Dieu : (…) chacun est lui-même face à Dieu, dont il est l’image et la ressemblance. »  (Message pontifical, 24.06.2000)

« (…) Combien (…) ont déjà altéré leur conscience, et substitué à la saine joie de vivre les drogues, le sexe et l’alcool, le vandalisme et le vain mirage des biens purement matériels. Autre chose est nécessaire : Quelque chose que vous ne pourrez trouver que dans le Christ. Dans le Christ vous découvrirez la vraie grandeur de votre propre humanité : il vous rendra conscients de votre propre dignité d’êtres humains “crées à l’image et à la ressemblance de Dieu” (Gn 1, 26). Le Christ a les réponses à vos questions, et il a la clé de l’histoire : il a le pouvoir d’élever les cœurs. » (Homélie, 30.09.1979)


Références :
https://w2.vatican.va/content/john-paul-ii/fr.html pour citations de discours, homélies, audiences générales, messages, lettres, encycliques

Partager ce post

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email

Sanctifier toutes les activités par ses talents et sa créativité.