La prière – la relation d’amour la plus forte au monde

A quoi sert la prière ? N’est-il pas mieux de faire une bonne action que de prendre du temps pour prier ? Comment prier ? Saint Jean-Paul II répond.

« Aujourd’hui, nous vivons à une époque de communication instantanée. Mais réalisez-vous quelle forme unique de communication représente la prière ? La prière nous permet de rencontrer Dieu au plus profond de notre être. Elle nous relie directement avec Dieu, avec le Dieu vivant : Père, Fils et Esprit Saint, dans un échange constant d’amour. » (Discours, 26.01.1999)

« La prière est un dialogue, mystérieux mais réel, avec Dieu, un dialogue de confiance et d’amour. » (Discours, 14.03.1979)

« La prière, grâce à l’Esprit Saint, devient l’expression toujours plus mûre de l’homme nouveau qui, par elle, participe à la vie divine. » (Encyclique Dominum et Vivificantem, 18.05.1986)

« La prière est (…) l’expression naturelle de la conscience que nous avons d’être créés par Dieu et, plus encore, comme on le voit clairement dans la Bible, que le Créateur s’est manifesté à l’homme comme Dieu de l’Alliance. » (Lettre aux Prêtres, 13.04.1987)

« Dans la prière se développe ce dialogue avec le Christ qui fait de nous ses intimes (…) Il s’agit donc d’une prière intense, qui toutefois ne détourne pas de l’engagement dans l’histoire : en ouvrant le cœur à l’amour de Dieu, elle l’ouvre aussi à l’amour des frères et rend capable de construire l’histoire selon le dessein de Dieu. » (Lettre apostolique Novo Millennio Ineunte 06.01.2001)

« (…) la prière (…) est un cri d’appel à la miséricorde de Dieu face aux multiples formes de mal qui pèsent sur l’humanité et la menacent. » (Encyclique Dives in Misericordia, 30.11.1980)

« Il y a plusieurs définitions de la prière. Mais on l’appelle le plus souvent un colloque, une conversation, un entretien avec Dieu. En conversant avec quelqu’un, non seulement nous parlons, mais aussi nous écoutons. La prière est donc aussi une écoute. Elle consiste à se mettre à l’écoute de la voix intérieure de la grâce. A l’écoute de l’appel. Et alors, comme vous me demandez comment le Pape prie, je vous réponds : comme tout chrétien : il parle et il écoute. Parfois, il prie sans paroles, et alors il écoute d’autant plus. Le plus important est précisément ce qu’il “entend”. Et il cherche aussi à unir la prière à ses obligations, à ses activités, à son travail, et à unir son travail à la prière. Et de cette manière, jour après jour, il cherche à accomplir son “service”, son “ministère”. » (Discours, 01.06.1980)


Références :
https://w2.vatican.va/content/john-paul-ii/fr.html pour citations de discours, homélies, audiences générales, messages, lettres, encycliques

Partager ce post

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email

Sanctifier toutes les activités par ses talents et sa créativité.